Free sur tous les fronts

En 2012, Free est sujet à de nombreuses réactions suite au lancement de ses formules sur le marché de la téléphonie mobile. Les tarifs sont agressifs et perturbent l’équilibre des prix que ses concurrents avaient instauré les années précédentes. Marque incontournable de l’environnement français, que propose réellement Free à travers son univers mobile ?

Téléphonie Mobile : 1 pierre, 2 coups

Après s’être attaqué au marché des fournisseurs d’accès internet (Cliquez pour voir la vidéo), Free décide qu’il est temps d’en faire de même pour la téléphonie mobile. Elle semble aujourd’hui bien loin la période où les gens payaient plus de 20 euros par mois pour 1 heure de communication avec des Sms limités. Free est arrivé sur le marché avec un simple chiffre : le 2.

Un « 2 » résonnant comme un coup droit dans la face suivi d’un crochet du gauche dans la mâchoire de tous les opérateurs téléphoniques de France. Un « 2 » comme 2 euros, un « 2 » comme 2 offres.

Quelles répercutions pour le consommateur ? Bénéficier pour ce tarif de 2 euros d’une heure d’appel (maintenant passé à 2 heures) et de SMS illimités. Un prix divisé par 10 donc. Quelles méthodes pour rester clair aux yeux des clients ? Ne proposer que 2 offres distinctes : celle à 2 euros et une à 19,99 euros donnant un accès illimité en appel, SMS, MMS et internet.

Et comme si ça ne suffisait pas, tous les abonnés Freebox bénéficient d’une réduction sur leur abonnement Free Mobile. Le tout sans engagement. Emballé, c’est pesé. Simple, non ?

Les offres Free Mobile
Les offres Free Mobile

Ces bonnes nouvelles paraissent invraisemblables sur un marché qui a habitué ses consommateurs à rester sur ses gardes. Pourtant, Free semble réussir à bouleverser les conventions. Xavier Niel, le « roi de l’embrouille » (selon Stéphane Richard, PDG du groupe concurrent Orange), déclare en octobre 2012 que :

« Free s’oppose à l’ordre économique établi et conteste toute forme de monopole préjudiciable au Français »

En effet, les principaux concurrents que sont Orange, SFR et Bouygues Telecom, s’étaient entendus à réduire l’intensité de la concurrence sur le marché de la téléphonie mobile afin de maintenir des tarifs élevés.

Cette vidéo, parodie du film « les 3 frères », s’amuse à imaginer une situation vécue par ces 3 opérateurs téléphoniques juste avant l’arrivée de Free sur le marché du téléphone portable.

A noter que le conseil de la concurrence condamnera en 2005 les 3 opérateurs à une amende de plus de 500 millions d’euros.

Free : le robin des bois des temps modernes ?

Par définition, une entreprise à but lucratif doit générer des bénéfices. Si les forfaits téléphoniques proposés par Free semblent peu contestables, le manque de réseau, les problèmes de livraison et la portabilité ont pesé contre la marque.

Le sans engagement, argument prononcé par l’entreprise pour camoufler son forfait « sans mobile » – qu’il faut donc payer à part, et plein pot – ne convint pas : la plupart des opérateurs prennent en charge les frais de résiliation.

Free tente aussi d’innover en 2014 avec la location de Smartphone. Selon l’opérateur, l’abonné réalisera des économies substantielles de -40%.

Avantages location smartphone chez Free Mobile
Avantages location smartphone chez Free Mobile

Bonne affaire ? L’argumentaire de Free n’inclut pas la valeur résiduelle du produit :

– Impossible de revendre son téléphone

– Engagement de 24mois alors que le téléphone est susceptible de baisser au cours des 2 années

– Une cassure ou perte du téléphone aux frais du client.

Tout ceci pèse lourd pour un produit qui n’appartient pas à son utilisateur.

Qu’importe, Free vient d’annoncer un bénéfice net de 42.3% en 2013, et la réussite des objectifs qu’il s’était fixé (Voir source)

Pour preuve, Free envisageait récemment de racheter l’un de ses concurrents, Bouygues Telecom, permettant ainsi au groupe de Xavier Niel d’améliorer son réseau et ses fréquences. Cette affaire aurait pu menacer les prix, ce qui aurait confirmé que dans l’univers des affaires, le consommateur est encore loin d’être le grand gagnant. (Voir source)

Adrien Demaret

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s