S3G COM : recherche idées pour être sauvée !

Des idées, toujours des idées et ce vite, bien et qui fonctionnent ! C’est ce que cherchent à développer par tous les moyens les équipes de S3G COM. Pour réussir leur mission, tout est mis à profit : réunions, brainstorming, concours interne, jeu-concours, etc. Leur but est simple : trouver l’idée qui permettra à l’entreprise de rester active.

w:insertcaricari.196

Toute cette agitation est due au fait que la société est en redressement judiciaire, triste sort pour une entreprise qui était plus que florissante il y a  une dizaine d’années. Afin de lutter contre cette morosité, les salariés ont préféré mettre en avant leur esprit positif pour garder l’envie et peut être même relancer des opportunités.

S3G COM est spécialisée dans le média de proximité, elle regorge donc de créatifs prêt à relever les défis et entraînant dans leur sillage tous les services : comptabilité, ressources humaines, services clients ou encore commerciaux. Le thème principal qui trottine dans les esprits de chacun est « Comment créer le buzz ? » Et les équipes ont parfois quelques réponses :

 Et si on faisait croire aux médias que l’on séquestre le PDG pour relancer l’activité ? Au moins, on parlerait de nous !

C’est vrai au final, peut être que c’est une bonne idée, car le principal souvenir qui reste de la société S3G COM ce sont les plans sociaux.

carte-diffusion
Un réseau média de proximité couplant print et digital.

Même s’il est vrai que cette période de plans sociaux est restée dans les mémoires, cette solution n’a provoqué que des rires moqueurs. Oublions cette phase et remontons donc aux années fastes de S3G COM. On s’aperçoit que cela fait 40 ans que les Bordelais, les Berruyers ou encore les Basques lisent « Le 33 Carillon », « Bip41 » ou Le « P’tit Basque » ! Présent dans 12 départements, le tabloïd était distribué dans les boîtes aux lettres et avait la réputation de tacher les doigts à force de chercher les bons plans dans les petites annonces.

Repartir des meilleurs souvenirs

Les petites annonces en voilà une bonne idée, cette activité reste l’un de seul souvenir positif qui ont marqué les esprits. Pour preuve, lors d’une « opération de visibilité » dans les rues de Saint-Médard-en-Jalles, une dame s’est exclamée : « Oh le 33 Carillon je suis fan ! J’ai acheté ma voiture et ma maison grâce au 33 Carillon et j’ai même trouvé mon mari grâce à lui ! »  L’idée est peut-être là !

Après réflexion sur cet axe des petites annonces, les équipes se sont concentrées sur une idée qui semblait séduire : organiser un concours de fausses petites annonces sur les réseaux sociaux.

Pour voir si l’idée pouvait fonctionner, rien de plus simple, il suffit de lancer le concours en interne et attendre les résultats. Chacun a mis de sa bonne volonté pour trouver l’idée qui sera plus décalée !

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=TrkJMDNolXc&w=560&h=315]

Après réflexion et quelques réunions en tout genre, le concours n’a finalement pas été retenu comme étant l’idée qui relèvera S3G COM de sa situation, mais chose sûre il a contribué à alimenter les conversations et quelques fous rires lors des pauses déjeuner.

Élodie Brosset 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s