Le jeu est mort. Vive le jeu !

Exit le Monopoly de fin de repas chez mamie ! Dans les festivals, dans les bars, chez les potes, depuis quelques années les jeux de société sont partout. A la découverte de cette évolution grâce aux conseils avisés des experts de Jeux Barjo à Bordeaux.

 

Salle Jeux Barjo

Créé il y a quelques années par deux passionnés, Jeux Barjo se singularise des autres bars bordelais en proposant à sa clientèle des jeux de société. Beaucoup de jeux de sociétés. Plus de 1500 titres pour le bar seul (une boutique associée ayant ouvert récemment quelques rues plus loin), dont les trois animateurs en charge de l’accueil et du conseil se doivent de connaître et d’expliquer les règles aux clients.

Cave Jeux Barjo

St@n (oui oui) est un de ces animateurs. Membre du bar de la première heure, il s’occupe aussi de ses réseaux sociaux et tient, à titre personnel, une web TV sur les jeux de sociétés: « Il y a un boom du jeu de société depuis deux ans. Il y a des festivals de plus en plus connus (…)  celui de Cannes [le Festival international des Jeux de Cannes] commencent à attirer de plus en plus de personnes. (…) Depuis trois ans maintenant, Animasia [sorte d’équivalent de la « Japan Expo » à Bordeaux] fait un stand durant le festival. Beaucoup d’actions ont été lancées. Ce sont des démarches qui font que les jeux de société modernes sont de plus en plus connus et reconnus. Il y a plein de mentalités qui changent par rapport aux jeux. Il y a une soif d’apprendre qui se crée. »

Il y a effectivement encore une quinzaine d’années, une initiative comme Jeux Barjo aurait probablement été inimaginable en dehors d’une grande ville comme Paris, où se rassemblent d’importantes communautés de joueurs. Aujourd’hui, quand on parle du bar, les gens sont surpris… mais intrigués. Il faut dire que, depuis quelques années, les jeux de société ont le vent en poupe. Sortis des cercles des seuls initiés grâce à des lieux comme Jeux Barjo, on les trouve désormais un peu partout. Une des grandes marques de jeux, Asmodée, tient même des stands dans certains festivals de musique ou s’associe à des enseignes comme McDonald’s pour faire découvrir ses produits.

A ces campagnes de communication viennent s’ajouter un renouvellement et une diversification  importante des jeux, avec une profusion de nouvelles sorties chaque année. Le pari semble avoir réussi puisque, peu à peu, l’image auprès du grand public a changé.

Lorsqu’il parle de cette évolution, St@n explique : « Je pense que c’est l’image du jeu qu’on avait tous quand on était petit : le Monopoly qui dure six heures, des parties longues, chiantes. Mis à part lancer un dé et tenter ta chance, tu faisais pas grand-chose. (…) Par exemple, moi, Cluedo, ça me fait chier. Quand [une table] me demande de l’expliquer, je le fais parce que c’est mon boulot, mais je vais d’abord essayer de proposer autre chose avant de sortir le jeu. Si ça leur fait plaisir, c’est ça qu’ils ont demandé au final. Je vais faire en sorte justement d’éduquer, de montrer qu’il y a autre chose. La mentalité avant été bien chiante. On est posé, on rigole pas forcément… Maintenant, justement, c’est train de changer. Le Time’s Up, ça fait vingt ans qu’il existe et il commence vraiment à être connu depuis tout juste cinq-six ans. Ce sont des petites boutiques comme nous qui l’avons fait connaître. »

 

Evolution et tendances

 

Mais ce qui a définitivement permis aux jeux de société de devenir plus accessibles, c’est une capacité à s’adapter aux nouvelles mentalités et aux pratiques actuelles.
Certaines marques, comme les Editions Volumiques s’essaient ainsi au mélange des genres en proposant d’associer le jeu de société avec les nouvelles technologies : smartphones, tablettes, applications, imprimante 3D, …

« En ce moment la grande mode, c’est d’essayer d’allier le matériel informatique avec le jeu en lui-même. Les Editions Volumique font des jeux de tablettes — iPad principalement — où tu as des figurines que tu poses sur ta tablette (…) c’est sur le principe du “donjon scrolling“ : c’est-à-dire que tu vas découvrir un donjon petit à petit en jouant avec ta figurine, et suivant comment tu la déplaces, ça te déplace dans le donjon. (…) Il y aussi des jeux où on peut poser nos smartphones sur un plateau, et où c’est lui qui va tout calculer, comme Le Monde de Yo-Ho. C’est un jeu où tu es un pirate et tu vas attaquer grâce à ton bateau, récupérer des trésors, te déplacer par rapport aux différents éléments… Ton bateau est représenté par ton téléphone. (…) Ce ne sont pas des nouveaux jeux, c’est plus vers quoi ça tend. (…) Ils essaient de se développer en France, mais ici on a un peu plus de mal avec ce genre de mélange. Donc ça marche pas spécialement ici malgré le fait que ce soit beaucoup des Français qui bossent sur ce mix.  »

 

Jeux Barjos Five TribesEvolution du support mais aussi des pratiques de jeux. Même si le jeu de stratégie long conserve toujours ses fans, les joueurs n’ont plus forcément le temps ou l’envie de rester sur une même partie pendant plusieurs heures.  Chez Jeux Barjo, on l’a bien compris et on propose deux formules : soit la location d’un « grand jeu », soit celle de trois « petits jeux ».

 

« Je pense que ça a à voir avec la société qui veut des trucs super courts, qui veut tout, tout de suite maintenant : pas de règles à apprendre, en quatre secondes t’as compris. Et aussi, l’ambiance bar qui fait qu’on veut s’amuser, qu’on veut s’éclater. T’es là pour picoler pas pour te prendre la tête. C’est pour ça que les jeux courts c’est bien parce que tu peux jouer dans n’importe quel état. (…) T’as des jeux où faut faire les cons, tu peux chanter, danser… »

On vous voit d’ici, vous les sceptiques ! Vous, les traumatisés du Jeu de l’Oie et du Nain jaune ! Pour vous, comme pour les curieux, le plus simple est encore d’aller faire un tour chez Jeux Barjo et de tester par vous-mêmes.


Jeux Barjo
Facebook
Twitter

Article et crédits photo : Marine Canaguier-Durand

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s