Wave surf café : les amateurs de glisse s’attaquent à la vague artificielle

Derniers préparatifs pour le Wave Surf Café qui s’apprête à recevoir du 10 au 11 février, la 3ème édition du Wave Surf Contest, la seule compétition de surf et de bodyboard indoor en France. Pour l’occasion, Maxime Castillo, bodyboardeur classé 13e au tour mondial de bodyboard, partenaire officiel du bar est le parrain de cette nouvelle édition.

 

cinemagraph du wave surf café
Les clients les plus expérimentés se tiennent debout sur leur planche © Florine Michalak

Situé aux Galeries Tatry à Bordeaux, le Wave Surf Café attire. Pourquoi ? Tout simplement car le concept est inédit en France. Une vague artificielle permet aux riders de pratiquer leurs sports favoris en intérieur tout au long de l’année. « La vague fonctionne grâce à des pompes émergées qui aspirent l’eau et la propulsent à plus d’une trentaine de kilomètres par heure le long d’une pente inclinée. Le système de gravité rend alors possible le déplacement sur l’eau », explique Philippe Roger, co-fondateur du Wave Surf Café.

Résultat, les amateurs de glisse se rendent au Wave Surf Café pour rechercher autre chose et ressentir des sensations qu’ils ne retrouveront nulle part ailleurs. « Des vagues comme celles-ci il n’en existe que 250 dans le monde dont plus d’une centaine aux États-Unis », ajoute Philippe Roger. Les clients peuvent progresser très rapidement. Après avoir reçu quelques conseils du moniteur – qui n’est autre que Damien Brad, le co-fondateur du Wave Surf Café – ils sont capables, selon les niveaux, de se mettre debout ou en drop-knee (à genoux) sur la planche.


En plus de la glisse, le Wave Surf Café propose à ses clients la consommation de boissons et nourriture sur place, le lieu étant à l’origine un bar-restaurant. © Florine Michalak

« Le surf indoor est un véritable sport, les adeptes souhaitant performer sur la vague s’entraînent beaucoup, c’est dans cette perspective que nous proposons des compétitions. Les participants peuvent alors se mesurer sur la vague, sur la qualité de leur glisse, sur les figures qu’ils sont capables de réaliser et les spectateurs profitent d’une représentation inédite », conclut Philippe Roger.

De nombreux projets sont à venir pour le Wave Surf Café qui envisage la création d’une équipe de glisseurs indoor afin de représenter Bordeaux lors de compétitions européennes (Cardiff, Ibiza, Londres, Belford). La diffusion des championnats de bodyboard, qui reprendront fin février, sur écran géant est, quant à elle, en pour parler.

 

5 raisons daller au wave surf café

 

Florine Michalak
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s