Vol au dessus d’un chapiteau


Un matin d’hiver, dans un arbre surplombant la place des Quinconces. Protégé de la brise matinale grâce aux branches encore vêtus de quelques feuilles, Cuicui, un jeune oiseau se réveille. Après avoir déjeuné des miettes de pain et un ver de terre, le petit volatile décide de visiter ses amis de la ménagerie.

Cuicui depuis son perchoir, guette tous les mouvements. ©Giphy.gif
Cuicui depuis son perchoir, guette tous les mouvements. ©Giphy.gif

Il s’approche de plus en plus avec un regard  libre de crainte, de méfiance et aussi de curiosité. Il connait tous les animaux, mais il fait également attention de ne pas s’approcher les Humains. Atterrissant sur une corde tendue, une odeur animale envahit instantanément l’air. Des bruits sauvages se font entendre discrètement. Non loin de là, des sabots tambourinent le sol.

Les stars du sabot

Un manège vivant présente des animaux grands et fortement musclés de deux mètres, chacun doté de quatre pattes robustes, d’une robe blanche et arborent en guise de crinière des tresses blanches soyeuses. De la plus âgée à la plus jeune : Artémis, Sacha, Queen et Majesty. Près d’elles, une Humaine utilise un langage auquel les chevaux suivent au sabot de la lettre. Immédiatement, les équidés démontrent une certaine connexion avec elle.

Alors que ces dernières s’attèlent à courir, extirpant un nuage d’air chaud de leur narine, Queen commence à s’ennuyer. Elle préfère s’amuser à essayer de pincer les oreilles de Majesty, elle raconte « j’adore faire des cabrioles, vivement ce soir. » Majesty est également une jument qui fait attention à elle : « ce que je préfère, ce sont les applaudissement des Humains. Je sais qu’ils m’adorent avec ma crinière frisée qui virevolte au vent. Comme disent les Humains, j’ai les chevilles qui enflent mais pour mon cas ce sont mes paturons. » Artémis et Sacha restent à leurs positions, sans broncher. Elles savent que leur Humaine va gronder Queen. Avant chaque regroupement d’humain dans le chapiteau, le jeune oiseau va voir les juments. Elles ont pour rituel d’effectuer des « ronds de détente ». Artémis explique au petit volatile : « cela nous sert à nous échauffer comme des athlètes ; mais aussi pour qu’on puisse y faire notre crottin, plutôt que de le faire en piste devant les humains. » Sacha, quant à elle, ne pense plus qu’à se rouler dans sa masse de foin « j’aime plonger mon museau dedans. En plus je peux garder mon poil propre ! »

Entraînement matinal avec Linda Biasini et ses quatre équidés- Arlette Gruss /Bordeaux - ©Mélissa Abodi
Entraînement matinal des quatre juments- Arlette Gruss /Bordeaux – © Mélissa Abodi

 

Les stars en tête d’affiche

Soudain, un souffle gelé se lève. Cuicui gagne le seul chapiteau chauffé du cirque. L’odeur de fumier est très forte. Le jeune oiseau se pose sur la tête de Gloria, une éléphante haute de trois mètres, perchée sur quatre blocs de muscle. Avec sa trompe, elle pose délicatement sur sa tête un quart de pomme pour le petit oiseau. Elle est également la plus vieille et commande sa harde, composée de Bianca, Rita & Dalia. Dans la vie sauvage, elle aurait été la matriarche qui détient le savoir de la harde, elle sait les routes migratoires, le rythme des saisons et les endroits importants pour trouver l’eau et la végétation. Leur humain sait qu’il soigne des stars.

En effet, ces quatre femelles viennent tout droit d’Italie pour le spectacle. Chacune ayant une singularité comportementale que connait le jeune oiseau. Gloria aime beaucoup les fruits, « j’ai un faible pour les Golden, ces pommes ont un parfum exquis, c’est parfait ! » Bianca adore se faire toiletter par leur Humain, elle explique  » j’aime surtout quand il me gratte avec sa brosse géante, c’est que mon popotin a besoin de soin pour pouvoir arborer des costumes à paillettes. »  Rita aime chanter avec sa trompe : « je connais le répertoire italien par cœur. J’ai également appris quelques chansons françaises, veux-tu que je te chante Maitre Gims ? » Cuicui lui supplie de ne pas chanter mais c’était trop tard. Toute la ménagerie entend Rita barrir. Enfin, Dalia aime utiliser sa trompe sur tout ce qu’elle voit, elle raconte avec l’œil triomphant «  je suis passé Maître dans le maniement de la trompe. Je m’exerce en portant les Humaines, ce qui fait que je suis ceinture noire pour couper des noix« .  Mamie Gloria rappelle : « on aime beaucoup les câlins. Nous sommes aussi très tactiles car notre vue n’est pas très bonne. Merci la trompe héhé ! « 

 

John Vernuccio, responsable des animaux mais aussi dompteur, avec ses éléphants en plein spectacle. © Fabrice Vallon
Les grandes stars : Rita, Gloria, Dalia et Bianca avec leur humain en plein show. © Fabrice Vallon

 

Les Stars félines

Cuicui survole le milieu du parc et perçoit Zara et sa famille, nonchalante face au soleil hivernal. Elle profite du soleil avant de s’entrainer avec leur Humain. Elle décrit « nous avons un lien de confiance avec nos Humain, ils nous guident en douceur. En effet, s’ils utilisent la violence, nous prendrons peur. Ils savent que cela désavantage non seulement eux mais pour nous aussi. Du coup ils utilisent des morceaux de viande au bout d’un piquet. En plus nous ne sommes pas forcés à faire des mouvements non-naturels. Seulement ce que nous faisons dans la nature. Sauf que là nous avons tout sous la patte. Nous sommes devenu feignants. On a bien un grand parc pour se dégourdir mais tu connais les chats… Merci l’exercice ! » Cuicui a déjà vu ces techniques qui utilisent la gourmandise avec les animaux.  Gloria et sa harde écoutent leur humain en mangeant des carottes et des pommes, pareil pour Artémis et ses copines.

La sœur de Zara, Hula, commence à se toiletter, « ma conscience d’addict-beauty* me permet de garder un pelage aussi brillant que les autres lions. Récemment, j’ai découvert que les copeaux de bois sert de parfait gommage. Je te le préconise pour tes plumes » dit-elle à Cuicui.
*addicte de  la beauté

Une lionne profite du soleil - Arlette Gruss /Bordeaux - © Mélissa Abodi
Zara la Lionne, dors au soleil. Sa famille jouit d’un grand parc de 600m2 – Arlette Gruss /Bordeaux – © Mélissa Abodi

 

Les stars doivent suivre un régime strict. A ce qu'il parait, Jennifer Aniston a validé le concept ! ©Mélissa Abodi
Les stars doivent suivre un régime strict. A ce qu’il parait, Jennifer Aniston a validé le concept ! ©Mélissa Abodi

 

Le soleil se couche sur la ville. Cuicui récupère quelques frites tombées devant une buvette. Il reprend le chemin de chez lui, pas très loin d’ici. Il s’envole vers la liberté. Sans barrière physique, Cuicui s’envole et pense qu’il a bien de la chance d’être libre. Fatigué de sa journée, le jeune oiseau s’endort rapidement en pensant à ses amis extraordinaires et célèbres.

Cuicui rêve d'être une star équilibriste sur une balle de tennis © Giphy.gif
Cuicui rêve d’être une star équilibriste sur une balle de tennis
© Giphy.gif

 

Site internet ici

Mélissa Abodi

Publicités