Bons baisers du siècle dernier

Musique rock, Vespa, pompes à essence, bidons de lubrifiants et d’huiles automobile, armoires en métal, Triumph en restauration dans un coin, l’entrée du « Hangar St Germain » ressemble davantage à un garage qu’à une boutique d’antiquités.

C’est une ambiance voulue par le propriétaire des lieux qui réaménage son hangar industriel autour de sa passion pour l’automobile et les années 50. Certaines mauvaises langues diront que José Desjardins est un nostalgique et qu’il ferait bien de vivre avec son temps, la vérité c’est que ce passionné ne se contente pas de vendre des « vieilleries ». Toute sa vie tourne autour du vintage : il aime les voitures hors des normes écologiques et il a formé son propre groupe de rock 50’s. Blouson en cuir sur le dos, il accueille les chineurs depuis 1986, avec une bonne humeur plaisante qui n’est pas toujours de rigueur chez ses collègues antiquaires et brocanteurs.

img_0556

img_0562

L’originalité du dépôt se situe dans la première partie qui est principalement réservée au mobilier et à la décoration allant des années 50 à 80. C’est un vrai musée du souvenir pour ceux qui ont connu la vie quotidienne de ces années là. La différence, c’est qu’ici le coup de cœur peut être ramené à la maison et l’exposition est sans cesse renouvelée par les différents arrivages.

Les pièces proposées sont dans les tendances de l’aménagement d’intérieur, ce sont des meubles aux lignes épurées qui vont à l’essentiel et qui rappellent le style scandinave réédité aujourd’hui par les chaines d’ameublement. Les matières sont synthétiques, avec des effets brillants, translucides comme l’inox, le formica, le plexiglas, la résine, le skaï… Les formes sont toutes en rondeurs ou plus anguleuses et les couleurs passent du pastel rose, bleu ou jaune des 60’s à celles plus acidulées et toniques des 70’s, célébrant le orange et les motifs psychédéliques.

Afin de proposer une plus grande expérience « rétro » à ses visiteurs, le Hangar St Germain se lancera d’ici peu dans la vente de vêtements. On espère y trouver des pièces aussi surprenantes et marquantes de leurs époques que celles proposées actuellement : de la robe trapèze en vinyl étiquetée Courrèges, à la veste à épaulettes Mugler de la carriériste époque Dynastie. Le propriétaire qui aime soigner l’art de la mise en scène proposera ses vêtements dans une partie spécialement aménagée et fermée par la devanture 1900 du casino municipal de Biarritz.

img_0488

img_0546

img_0530

Bien plus qu’un simple effet de mode, le vintage est un véritable art de vivre qui fait souffler un vent de nostalgie sur notre quotidien : garde-robe, mobilier, électroménager, publicité, musique et cinéma, tout se pare d’accents désuets.

Qu’on soit inconditionnel  ou simple curieux, la visite du dépôt éveille des émotions. Il sait attendrir les plus anti-rétro qui repartiront certainement avec un ou deux 45 tours de variété ou pop « New Wave » et lanceront un regard admiratif aux  « Youngtimers » souvent stationnées devant le bâtiment.

Hangar St Germain (ex: Flash Dépot Vente)

96 rue Amédée St Germain

33000 Bordeaux

Adrien Mitou

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s