UN PETIT COUP DE BLUES ? PRENEZ DONC UN VERRE…

Ne vous est-t-il jamais arrivé d’avoir le blues ? En ce qui me concerne, je suis un verre avec une longue histoire et je l’ai eu dés que je suis né dans une usine. Un lieu assez triste où j’ai eu peur de finir ma vie, écrasé dans l’indifférence, comme mon cousin plastique que je croise parfois !

Maintenant, je suis un verre très singulier. Mais « un verre de quoi ? » me direz-vous. Et bien prenez le temps de me connaître, de suivre mon parcours et vous verrez… vous viendrez très vite à ma rencontre à la Cave de la course située en plein cœur de Bordeaux (proche du jardin public).

verre lueur

Je suis un verre qui vous témoigne qu’il n’y a pas de fatalité à vivre éternellement ce moment de solitude et d’indifférence. Je suis fier d’être sorti du lot ! Bon, il est vrai que Jo, la gérante du bar où je me suis posé, m’a bien facilité la vie « en rose ». Ou plutôt devrais-je dire « en rosé » comme celui de Venise qu’elle adore.

Je me souviens, dès ma sortie du camion provenant de l’usine, je me suis d’abord dit « ouh là dans quelle état j’ère ? ». Et puis très vite, Jo m’a retiré avec délicatesse de mon carton opaque. J’ai alors été immédiatement touché par sa chaleur humaine.

Comment ne pas être rassuré par sa présence bienveillante, au-dessus de son comptoir éclairé d’une douce lumière tamisée ? Jo, une femme toujours présente pour nous apporter la résilience dont nous avons besoin quand ça va mal. Un véritable  réconfort qui nous aide à nous dire « non mais regardes toi bien dans la glace ! Il n’y a pas de fatalité alors crois en toi et tu ne te sentiras plus brisé ! « .

verre bouteille.JPG

« Me donc voilà soulagé dans une si charmante demeure bordelaise fondée en 1934 ! » me disais-je. Ceci dit, dans ces premiers instants, pas tout à fait dois-je vous avouer. Vous savez, au coucher du soleil en plein hiver, nous doutons toujours un peu quand des inconnus qui croisent votre regard.

Mais rassurez-vous cela ne dure jamais longtemps ici dans cette ambiance épicurienne. C’est un verre de contact qui vous le dit ! Tous les jeudis et samedis soirs, je suis soufflé de constater que la bonne humeur est toujours au rendez-vous. « Ici c’est authentique ! Je ne vous fais rien miroiter, je suis sincère et franc comme Jo ».

jo comptoir

Bon, je vous raconte ma vie mais je vois que Jo s’approche à nouveau de moi. J’espère que c’est pour me poser à côté d’un bon plat de lentilles. Si c’est le cas, j’entends déjà mes copains lardons me dire « oh toi avec nous, tu vas aussi prendre ton pied ». Pour sûr ! A la cave chacun amène son plat, c’est une singularité d’autant plus appréciée que ça sent souvent bon le fait-maison.

« Jo, il est 20h maintenant et la cave est remplie ! Je devrai enfin pouvoir passer à l’action n’est-ce pas ? ». Il est temps car les premières notes de guitare commencent à vibrer en moi. « Tiens, je la reconnais cette guitare, c’est celle de Lenny ». Lenny LAFARGUE, un bluesman réputé qui a de la bouteille comme moi. Je pense que ce soir avec les chansons qu’il va nous interpréter en live, ça va encore être un sacré bon moment de détente.

« Alors vite Jo ! Remplis-moi STP d’un de tes meilleurs vins fins ». Justement j’en aperçois plusieurs derrière cette jolie femme blonde. Celle de gauche qui est confortablement assise autour d’un fût. Je sens qu’elle a très envie de me déguster avec son amie qui l’accompagne.

Alors que le précieux nectar finit de couler sur mes parois, je vois qu’elle parle déjà de nous (j’adore ça !). Je vais donc l’inviter à venir poser ses lèvres sur moi. Ensuite elle me caressera avec sa main et ne résistera pas longtemps à me saisir avec distinction (j’adore ça aussi !).

Pas étonnant, c’est le fameux Lalande de pomerol de la cave. « Un très bon choix Mademoiselle ! ». Je vous le conseille à vous aussi si vous recherchez de la rondeur en bouche ; notamment pour accompagner la charcuterie et le fromage qui ne manquent jamais ici.

femme blonde

Déjà 22h et Lenny enchaine toujours ses meilleures chansons et moi les différents arômes. Comme c’est bon ! Et quelle ambiance joviale avec tous ces rires d’habitués qui s’entremêlent avec ceux des nouveaux venus.

Et des nouveaux clients, il y en a régulièrement avec les soirées organisées par le réseau OVS. Vous pouvez compter d’ailleurs sur nos charmantes ambassadrices Béatrice et Françoise pour qu’ils soient bien intégrés. Elles sont à l’image des lieux avec leur gentillesse, leur humilité et leur gaieté.

groupe ovs.JPG

A la cave, nos clients repartent toujours avec des bons souvenirs. Si vous souhaitez, Ricky notre fidèle photographe amateur, vous les transmettra sur notre page facebook. Plus de 1300 amis la consultent régulièrement pour suivre également la programmation des concerts. Quel succès !

Bon avec tout ça, ne me dîtes pas que vous resterez seul quand vous aurez le blues. Vous viendrez me rejoindre et vous prendrez votre pied, j’en suis certain ! Je vous reconnaîtrai dés votre arrivée et Jo vous proposera alors le mien.

Eric COLLIN

 

Crédits photos Eric COLLIN & Ricky RYCKMANS

 

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s