Photo by Anton Darius | Sollers on Unsplash

Le Jean français, de la fiction à la réalité

Le jean, basique incontournable des meilleurs western, sait séduire toutes les générations. Qu’il soit slim, regular ou bootcut,  il se décline sous toutes les formes. Mais aucune n’est écolo! Enfin, ça, c’était avant 1083, société française qui propose en avant-première , un jean 100% made in France.

 

Il était une fois dans l’Est…Rupt-sur-Moselle, village aux nombreux hameaux situé au coeur des Vosges. C’est là que le jean 1083 est filé avec du coton bio. Il commence ainsi son épopée au beau milieu des montagnes.

Mais pour devenir un vrai blue jean, il faut partir à la conquête de l’Ouest. Direction les ateliers de Sevelinges, petite bourgade de 634 habitants dans les confins de la Loire. Une fois le rituel du tissage réussi,  le jean se voit accordé la touche de couleur qui fait sa renommée.

Son initiation se termine alors à Marseille, dans l’atelier de confection qui lui donne son look de cowboy à la française. Le jean Denim Original de 1083 est né et prêt pour la ruée vers l’or.

On le retrouve ensuite partout sur le territoire, par exemple chez Archibald & Zoé à Bordeaux, où il se revendique premier blue jean entièrement produit en France et arbore fièrement son label « Origine France Garantie ».

Il n’a rien à craindre de ses impitoyables cousins, ces « Calamity jeans » qui dévastent toute la planète à coups de colorants, détergents et autres pesticides.

Avec des étapes de fabrication éclatées aux quatre coins du globe, le vêtement le plus porté du monde est aussi l’un des plus polluants. Infographie ARTE TV 

 

Thomas Huriez, Lucky Luke des temps modernes

Pour contrer les ravages de ces brutes et truands, un homme bon a su s’imposer avec sa marque 1083 : Thomas HURIEZ.

Rien ne laissait présager que Thomas deviendrait le héros d’un western moderne. Informaticien de formation, il délaisse ce domaine souhaitant « faire quelque chose pour la planète et contre le chômage».

Il fait un premier essai en 2007 et ouvre une boutique de vêtements écologiques et équitables à Romans (dans la Drôme), la ville de ses grands-parents.

Les diligences passent mais ne s’arrêtent pas… Cela ressemble soudain à un drame.

Loin de jouer les desperados, Thomas compte bien prendre sa revanche. Il décide en 2013 de se lancer dans une nouvelle aventure : créer sa propre marque de jeans entièrement teints, tissés et confectionnés en France. C’est avec l’aide complice de Ulule, site de financement participatif, qu’il réunit les fonds nécessaires plus vite que son ombre.

Après seulement 3 années d’existence, il crée 30 emplois  et vend plus de 15 000 jeans par an. Et c’est toute une économie locale qui en bénéficie : sur les 89 euros que coûte un jean 1083, 86 sont redistribués en France.

Le pionnier au visage pâle était loin d’imaginer un tel engouement pour le jean français et sa marque 1083.

Mais au fait, pourquoi 1083?

« C’est le nombre de kilomètres entre Menton [Alpes-Maritimes] et Porspoder [Finistère], les deux communes les plus éloignées de l’Hexagone. Une façon de parler de proximité, pour des produits fabriqués entièrement en France » explique le jeune cowboy dans un interview accordée au Monde en novembre 2017.

En juillet 2014, il se lance dans une chevauchée fantastique. C’est à vélo qu’il va relier ces deux villes, à  la rencontre des fabricants et de ses premiers clients.

Traverser la France à vélo, à la rencontre des fabricants et de ses clients, tel était le défi de Thomas HURIEZ, fondateur de la marque 1083.

Pour Thomas HURIEZ, pas besoin de Smith et Wesson, son arme à lui, c’est un 1083! Et une seule règle du jeu : ne jamais dépasser 1083km entre la fabrication et les points de vente de ses jeans.

Le 1083 étant d’ores-et-déjà un succès au box-office, Thomas HURIEZ prépare déjà le spin-off : le Retour du Jean où l’on verra comment produire des jeans neufs à partir de jeans usés et s’inscrire véritablement dans l’économie circulaire.

Extrait de l’émission « Tout Compte Fait » du 14 mai 2016

 

 

Rédaction :Emilie SERF

Illustration: Lucille BRANDT 

Crédits Photos: Photo by Anton Darius | Sollers on Unsplash

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s