Un cadeau original ? Offrez français !

Bougies, slips, bols, sacs, pulls… Tout autant de choses que vous pouvez dénicher à Do you speak français. Direction le 93 rue Notre-Dame, à la découverte d’un univers bleu blanc rouge, là où on ne l’attend pas.

Des cadeaux en tout genre vous attendent dans cette petite boutique spécialisée en Made in France. Du produit de beauté aux bougies parfumées en passant par les pantoufles, chaque objet proposé en boutique a été sélectionné avec soin. C’était ça, l’ambition de Maxime et Gaëlle : regrouper tous leurs coups de cœur et les faire apprécier, le tout dans une ambiance conviviale et amicale.

DSCN0616
Maxime et Gaëlle ont eu un coup de cœur l’un pour l’autre, et pour tous les produits proposés en boutique. © Samia Marzal.

C’est ces deux passionnés qui ont mis toute leur conviction, leur motivation et leur énergie pour rendre ce projet viable et concret. Et le défi a été relevé ! Presque deux ans après l’ouverture, la boutique est aujourd’hui très visitée. Des curieux viennent encore découvrir les lieux, et des liens solides se sont noués avec nombre de leurs collaborateurs. Mais pas seulement. Des clients fidèles viennent régulièrement rendre visite au jeune couple : « On leur offre le thé, et on en profite pour discuter avec eux », raconte Maxime. La boutique a su faire parler d’elle : Camille, blogueuse réputée dans la métropole, valide et adhère au concept dans son article.  Le magazine ELLE a même cité la boutique dans ses préférées pour trouver des cadeaux.

Mais pour en arriver à ce stade, il a fallu braver des obstacles et s’armer de patience. Retour les prémices de l’aventure dans laquelle se sont lancés Maxime et Gaëlle, main dans la main. Une histoire humaine avant tout, qui s’écrit encore aujourd’hui.

Voilà comment tout a commencé…

Gaëlle, bordelaise aguerrie, décide de rejoindre la capitale pour poursuivre ses études de commerce. Là-bas, elle rencontre un jeune journaliste parisien. 4 ans plus tard, elle est de retour sur Bordeaux. Avec, dans sa valise, un souvenir plus qu’original : Maxime.

Réalisant que Paris rimait avec pression et vie à cent à l’heure, le départ s’est imposé. Après une longue préparation, le couple a pris son envol pour Bordeaux. Ville de cœur de Gaelle, elle leur offrait la possibilité de profiter davantage.

Mais les premiers pas ont été plus compliqués que prévu. Le marché de l’emploi ne leur a pas laissé leur chance, alors ils l’ont provoqué. « On n’arrivait pas à trouver du boulot, alors on a décidé de créer le nôtre « , déclare fièrement Maxime.

En tant que fervents clients de créateurs « Made in France », être au contact de passionnés et talentueux artisans était devenu une habitude. Pourtant, peu nombreuses étaient les boutiques spécialisées dans les produits fabriqués en France. Le concept s’est alors imposé comme une évidence : valoriser les créations françaises en les mobilisant au cœur d’une même et unique boutique. Mettre en avant les produits qui les font craquer : l’idée est là. Mais le plus dur reste à faire : la mettre en œuvre.

                   1. Avant tout : Trouver le lieu idéal.

Après réflexion, il y a bien une rue que Gaelle affectionne particulièrement. « C’est la rue que je préfère de tout Bordeaux », dit-elle en souriant. Et ce n’est pas par pure coïncidence que l’heureuse élue est la Rue Notre-Dame, située dans le quartier des Chartrons. Réputée pour ses nombreux commerces indépendants, ses créateurs et ses artisans, elle apparaît dans de nombreux guides touristiques. Bordelais comme voyageurs s’y croisent pour flâner et découvrir des lieux originaux. Par chance, une occasion se présente quand un local s’y libère. Pour notre jeune couple, c’était le moment où jamais !

DSCN0611
Les produits constituent la décoration moderne et atypique de la boutique. © Samia Marzal.

                    2.  Sélectionner les produits : une étape indispensable !

Une épreuve à la fois simple et compliquée. Dénicher les créateurs ne représentait pas un réel obstacle. Ils en connaissaient : ceux qui avaient pour habitude de leur vendre des produits pourraient devenir leur fournisseurs. Maxime explique qu’« avec l’émergence des entreprises « Made in France », les opportunités de partenariats étaient de plus en plus nombreuses ». Mais une sélection s’impose : proposer des produits auxquels ils n’adhèrent pas irait à l’encontre leurs valeurs. Alors le principe est simple : « tout ce qu’on a ici, c’est ce qu’on pourrait avoir chez nous », affirme Gaëlle. « On fonctionne au coup de cœur », complète Maxime. La boutique est entièrement composée de produits qu’ils ont choisi, et qui composent une décoration atypique. En s’y baladant, on peut rapidement remarquer de grandes marques telles que le Slip français, Royalties ou le Chant du Robot. Mais en s’y attardant, des produits créés par des créateurs encore peu connus attirent l’attention. Par exemple, des boucles d’oreilles exposées sont nées rue Notre-Dame à quelques pas de notre boutique ! Difficile de mieux illustrer la production locale, avec un lien de proximité on ne peut plus resserré.

Slip
Un mélange de grandes marques et de produits issus de petits créateurs composent la boutique. © Samia Marzal.
  1.  Développer une base solide : des relations, du partage

Les liens humains, justement, Maxime et Gaëlle y accordent une importance particulière. C’est une valeur qu’ils considèrent essentielle dans leur entreprise qu’ils qualifient comme « familiale ». Se contenter de simples relations commerciales avec leurs partenaires ne leur convient pas. « On ne veut pas communiquer simplement par échanges de mails froids », soutient Maxime. Gaëlle affirme même que « la majorité de leurs fournisseurs est devenue des amis ». L’essence même de la boutique, c’est la convivialité, la proximité. L’ambiance y est chaleureuse : Gaëlle et Maxime sont là pour vous accueillir sur un morceau de musique entraînant. N’hésitez pas à poser des questions : c’est avec plaisir et entrain qu’ils vous répondront.

Plus le temps passe, plus leur « bébé » prend de l’âge. Dans deux mois, la boutique fêtera ses deux ans. Mais chaque chose en son temps. Le Cocoricco a sonné : les soldes battent à leur plein ! On souhaite un bon courage à notre jeune couple, et suit avec attention l’arrivée des nouvelles collections sur Facebook.

Samia Marzal

Image à la une : © Do you speak français.

Vidéo : © Samia Marzal.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s