MV Assurances, l’équipe à l’écoute des besoins

A Périgueux, cette agence d’assurances place la proximité au cœur de son activité. Comment? En restant disponible pour mieux connaître et venir en aide aux assurés.

Pierre a eu une nuit courte. Il est 5 heures et demie du matin. Son fils Sébastien vient d’appeler, il a eu un problème avec la voiture en rentrant de boîte.

GIFMVS

Arrivé sur le lieu de l’accident, Pierre est rassuré de retrouver Sébastien. Il n’arrive pas à croire que son fils s’en soit sorti indemne. Même pas une égratignure. On ne peut pas en dire autant de la voiture.

Encore gagné par ses émotions, il essaye de réfléchir à la suite. Dans son dossier d’assurance, il a trouvé le numéro de téléphone qu’il doit appeler pour faire intervenir une dépanneuse. Un 0800 quelque chose, comme il y en a des milliers. Dans sa tête, il imagine la succession d’appels pour entamer les démarches, les attentes interminables… Il préfère chasser ces pensées. Il décide d’attendre quelques heures et d’aller directement chez son assureur.

Dès son entrée dans l’agence, il aperçoit Chantal. Il la connaît depuis longtemps, c’est elle qui a monté son dossier. Elle accueille Pierre avec un sourire, mais se rend compte que quelque chose ne va pas, l’angoisse se lit encore sur son visage.
Elle l’invite à s’asseoir et le questionne : « Tout va bien? Qu’est-ce que je peux faire pour toi?
– Sébastien vient d’avoir un accident avec sa voiture, mais il va bien, raconte Pierre, par contre la voiture est très abîmée. »
Il passe ses mains sur son visage, il n’est que 9 heures du matin mais il est déjà épuisé.
«  Je sais qu’il faut déclarer le sinistre par téléphone, mais je n’ai même pas eu le courage d’appeler la dépanneuse, et rajoute, la voiture est encore dans le ravin.
– Ne t’inquiète pas, tu as bien fait de venir, répond Chantal, je vais m’en occuper. »
Elle prend le téléphone, compose un numéro et lui demande :  « Tu as l’habitude d’aller chez un garagiste en particulier? On peut faire déposer la voiture à côté de chez toi. »
Pierre est soulagé, la situation est prise en main.

Une agence à taille humaine

L’histoire de l’agence MV Assurances (Mathieu Valette Assurances) commence en 2015. Après des années de travail dans le secteur bancaire, Mathieu souhaite se mettre à son compte.
Il se porte candidat auprès d’une grande compagnie pour s’installer à Périgueux. Une fois son projet validé, il part en formation pendant 4 mois. Il reprend l’agence du rond-point du Lion en janvier 2016.

Il est accompagné de Chantal et Vanessa, collaboratrices à temps plein, et de Madison, en contrat d’alternance.

MontageMVAss
L’équipe de l’agence gère plus de 1800 clients et 3300 contrats. ©MS Campos

L’agence est située à proximité du centre-ville. Elle fait partie d’un de ces quartiers où commerçants et passants se côtoient et se saluent dans la rue. Un microcosme convivial. « Beaucoup d’assurés passent à l’agence pour suivre une procédure d’indemnisation ou simplement poser une question », informe Mathieu, en ajoutant : « Ils savent qu’on est là, et parler à une personne les rassure ».
Le contact face-à-face reste en effet au cœur du métier. C’est grâce à ces échanges que l’agence connaît bien ses assurés. « Nous pouvons ainsi rester réactifs et leur proposer la meilleure solution », explique Mathieu.

L’équipe est sollicitée régulièrement pour traiter des incidents comme un dégât des eaux ou une panne de voiture. Mais le métier d’assureur va bien au-delà de proposer des contrats ou des garanties. « Nous devons aussi intervenir lors de moments qui marquent la vie des personnes, comme lors d’un accident grave… ». C’est à ces moments-là que les qualités humaines et le sens du service entrent en jeu. « Il est important pour nous d’être présents pour accompagner et soutenir nos assurés », déclare Mathieu

Avec le temps, des liens se tissent et des relations de confiance s’instaurent. Chantal, collaboratrice de l’agence depuis plusieurs années en témoigne : « Je ne travaille pas pour des clients, je travaille pour des amis. Ce sont des personnes que je connais depuis longtemps, certains je les ai vu grandir ».

Disruption digitale, Insurtech, désintermédiation numérique… voici des termes très entendus à ce jour dans le secteur de l’assurance. Le métier n’échappe pas à l’arrivée des nouvelles technologies. Pourtant, l’activité quotidienne d’une agence démontre que tout ne passe pas par le digital. Comme le besoin d’être écouté.

Maria Soledad Campos

EnregistrerEnregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s